L'histoire du vélo électrique

Je visite la e-boutique

Définition du VAE selon l’Union européenne :

Un vélo à assistance électrique (VAE) est un vélo équipé d’un moteur qui assure un rôle d’assistance au pédalage. Pour que le moteur fonctionne, l’utilisateur doit pédaler.
Le VAE est défini par l’Union européenne comme un deux-roues doté d’un moteur auxiliaire électrique d’une puissance maximale de 250 watts. En France, les règles pour conduire un VAE sont les mêmes que pour un vélo ordinaire.

energy cycle genlis balade ballade famille

 2 cyclistes sur des vélos à assistance électrique sur les routes de Côte-d’Or.

Histoire du vélo électrique

  • 3000 av JC : Invention de la roue en Mésopotamie

  • 1818 : Dépôt du brevet de « vélocipède »

  • 1895 : Premier vélo électrique, moteur monté dans la roue arrière d’une Draisienne

  • 1897 : L’un des premiers vélos électriques à moteur pédalier

  • 1899 : Premier vélo électrique à moteur à friction sur le pneumatique recensé

  • 1929-50 : Période post-crise bénéfique aux deux roues électriques

  • 1993 : Premier vélo à assistance électrique avec transmission par cadran

  • 2003 : Premières batteries lithium sur les vélos électriques

  • 2015 : Invention du premier vélo à hydrogène

Fonctionnement des moteurs

Les moteurs pédaliers

Ils sont aujourd’hui les plus appréciés. En contrepartie d’un prix supérieur à l’achat, ils offrent l’assistance la plus efficiente et la fiabilité la plus éprouvée.

Les moteurs dans la roue

Simples et peu coûteux, ils sont très répandus dans les pays asiatiques où ils sont produits. En France, ce modèle de moteur est réservé à l’entrée de gamme. Généralement, les vélos en étant équipés, sont achetés pour une découverte du VAE ainsi que pour des trajets peu fréquents sur des reliefs peu prononcés.

energy cycle genlis moteur velo electrique schema

     Moteur d’un vélo à assistance électrique, vue éclatée.